Matthieu Idmtal & Marley Erickson Un voyage dans le temps à travers le romantisme

You are here

Marley Erickson en Mathieu Idmtal
©Young Arts Masterclass & Bernard Rosenberg

Matthieu Idmtal & Marley Erickson

10.03.2022
Un voyage dans le temps à travers le romantisme
Normal€10,5
Wild Card€7,5
Price info: 
Enkel geldig op vertoon van een Wild Card.
Etudiants ou -18 €6
Price info: 
Enkel geldig op vertoon van studentenkaart of ID.

ABO3: Si vous achetez des billets pour au moins 3 concerts, vous bénéficierez d'une réduction de 25 % sur le prix du billet en prévente.

Pour des billets achetés à un tarif favorable, une preuve de rabais valide sera demandé à l'entrée. Frais de résa inclus.

Tijdschema
12:00
Begin / Début concert
13:00
Einde / Fin concert
Organisatie
avec l'aide de Boekenhuis Theoria
uitpas

Un voyage dans le temps à travers le romantisme

Programme:

T. A. Vitali : Chaconne

W. A. Mozart: Sonate KV304 voor viool en piano

E. Grieg: Vioolsonate No. 2, Op. 13

H. Wieniawski : Polonaise brillante, Op. 21

Depuis qu’un organisateur hongrois de concerts les a présentés l’un à l’autre, le courant musical passe toujours extraordinairement bien entre le pianiste bruxellois Matthieu Idmtal et la violoniste américaine Marley EricksonÀ 18 ans à peine, Erickson affiche déjà un palmarès impressionnant. Il n’a pas fallu non plus beaucoup de temps à Matthieu Idmtal pour devenir une valeur sûre des scènes belges et internationales. Inspiré par une ancienne génération de pianistes parmi lesquels Friedman, Rachmaninov et Ginzburg, il recherche dans le jeu pianistique une poésie qui raconte une histoire.

Même si elle est encore fort jeune, Marley Erickson est déjà considérée comme une « old soul ». C’est dans le répertoire romantique que les deux musiciens sont les plus à l’aise. Cette passion commune trouve son expression dans un programme qui passe en revue le XIXe et le XXe siècle et vous fait remonter le temps jusqu’au romantisme et à l’impressionnisme.

Ce récital s’ouvre sur la Chaconne en sol mineur, très populaire auprès des violonistes. Même si cette pièce est attribuée au compositeur baroque Thomasso Antonio Vitali, ses nombreuses modulations la rapprochent davantage du romantisme. Idmtal et Erickson vous plongent ensuite dans l’univers tout en sensibilité du grand romantique Edvard Grieg, avec sa Sonate pour violon n° 2, avant d’enchaîner sur la Sonate pour violon de Claude Debussy, sa dernière œuvre, qui signa aussi sa dernière apparition publique, en 1917, lors de sa création. Ce voyage se termine avec la Polonaise brillante de Wieniawski, tout en virtuosité, pour laquelle Erickson et Idmtal font entrer une dernière fois leurs instruments en dialogue. Ce récital est un délicieux intermezzo, une pause-plaisir pendant votre journée.

ACCESSIBILITE

Le concert sera au premier etage. Il n'y a pas d'ascenseur, le concert ne sera donc pas accessible aux personnes en chaise roulante. 

Retrouvez toutes les infos sur l'accessibilité du Festival Kortrijk ici.

Partagez cet événement