SOUND ART TO OBJECT

18.10 2018 to 04.11 2018

Kurt d'Haeseleer & Franck Vigroux (BE)

The White

tickets

OUVERTURE le 19 octobre à ...h
L'EXPOSITION peut être visité
le samedi et le dimanche de ...h à ...h
le jeudi 25/10 de ...h à ....h
le jeudi 01/11 de ...h à ...h
le vendredi 02/11 de ...h à ....h
dans le Sint-Maartenskliniek abandonné, Burgemeester Vercruysselaan 5, Courtrai

Kurt d’Haeseleer

Kurt d’Haeseleer est un producteur de vidéos et designer de vidéos pour théâtre, dance et opéra, et il créé aussi ses propres performances audiovisuelles. Il a déjà collaboré avec des artistes comme Guy Cassiers, Music Lod, Georges Aperghis, Ictus, Ief Spincemaille, Peter Verhelst, Köhn, … L’oeuvre de d’Haeseleer met l’accent sur la visualisation de la dynamique de l’information. Des special effects jouent un rôle important dans son œuvre, qui peut mieux être décrit comme un ‘pixel drama’ ou ‘pixel soap’ qui se trouve dans la zone obscure entre la peinture, les vidéos, le cinéma et la performance. Le special effect est le message dans son œuvre. D’Haeseleer est surtout connu pour ses manipulations des vidéos très extrèmes. Il manipule des images en les forçant de interagir avec les paramètres des autres images. Cette méthode ne lui permet que de connaître une partie des résultats finals. Le résultat est un processus qui ressemble fortement le développement des photos analogues, qui a aussi l’aspect surprenant du résultat final, mais il est quand-même digital.
 

The White

The White est une installation qui vise toucher la partie obscure et inconsciente de notre cerveau. Elle nous confronte avec notre peur pour et notre résistance contre tout ce qui est du bizarre et de l'inconnu, mais aussi avec notre fascination et attraction pour ces mêmes concepts. Le blanc, une couleur qui est associée à la positivité et tout ce qui est bien, semble porter une réalité beaucoup plus complexe. L’expérience sensorielle de The White se trouve quelque part entre l’extase et la peur, comme un enfant qui couvre ses yeux afin de ne pas voir une chose terrible, mais qui ne peut pas s’arrêter de regarder entre ses doigts.


Musique: Franck Vigroux
Production: Werktank
Fotocredits: Kurt d'Haeseleer

Partagez cet événement